INTRODUCTION A L'ÉTUDE DE LA CHIMIE DES ANCIENS ET DU MOYEN AGE

Marcelin Berthelot

SÉNATEUR, MEMBRE DE L'INSTITUT, PROFESSEUR AU COLLEGE DE FRANCE

AVEC PLANCHES, FIGURES EN PHOTOGRAVURE D'APRÈS LES MANUSCRITS,  TABLES ET INDEX PARIS  GEORGES STEINHEIL, ÉDITEUR 2, RUE CASIMIR-DELAVIGNE, S  l889

partie I - II - III - IV - V - VI - VII -




revu le 31 octobre 2006



Plan : planche I [g - d], texte g - d - planche II [g - d] - planche III, texte - planche IV, texte - planche V, texte - planche VI, texte - planche VII, texte - planche VIII, texte -

[Note : pour la commodité de la lecture, nous avons disposés en vis-à-vis les planches numérotées de I à VII, en plusieurs tableaux. Les parties droites des tableaux représentent la traduction du texte grec, à gauche. Sous chaque planche, nous avons rédigé le texte de cette traduction en sorte que les chercheurs y aient accès facilement. Nous recommandons au lecteur de télécharger d'abord les parties III et IV pour gagner du temps. g = gauche - d = droite  - ]

Voici ces textes :

- Les planches I [1, 2 ], II et III reproduisent les folios 6 et 7 du manuscrit de St-Marc, à Venise. Les signes sont tracés à l'encre rouge dans le manuscrit. Plusieurs signes ont été ajoutés à des époques postérieures à la première transcription du manuscrit; les uns au XIVe siècle, les autres au XVe. Ils se distinguent par la forme des caractères et la couleur de l'encre. Je les noterai en passant.
- Les planches IV, V, VI, VII et VIII sont la reproduction identique des fol. 16, 17 et 18 du manuscrit 3327 de la Bibliothèque nationale de Paris.

La traduction répond, ligne pour ligne, au texte placé vis-à-vis.


FIGURE III
(planche I - partie gauche)



 
 

FIGURE IV
(planche I, partie droite)


SIGNES ALCHIMIQUES 

Planche I, première colonne, à gauche

Photogravure d'après le manuscrit de Saint-Marc, fol. 6.

Shmeia thV episthmhV twn egkeimenwn toiV tecnikoiV suggrammasi twn jilosojwn, kai malista thV mustikhV par autoiV legomenhV jilosojiaV

« Signes de la Science, qui se trouvent dans les écrits techniques des philosophes : ce sont surtout les signes de ce que ceux-ci appellent la Philosophie mystique. »

CrusoV........... Or.

Crusou rinhma............. Limaille d'or.

Crusou petala.............Feuilles d'or — avec second signe à droite, d'une écriture plus récente.

Crusou kekaumenoV.......... Or calciné (fondu).

5 - Crushlektron............... Electrum — avec 2e signe plus récent.

Crusokolla.............. Soudure d'or.

Malagma Crusou ........... Mélange d'or.

10 - ArguroV................ Argent.

Argurou gh .............. Terre d'argent.

Argurou rinhma............ Limaille d'argent.

Argurou petala........... Feuilles d'argent.

Argurocrusokolla. ........ Soudure d'or et d'argent—avec second signe récent.

ArguroV kekaumenoV........ Argent calciné (fondu).

CalkoV kuprioV............ Cuivre de Chypre — avec second signe d'une ancienne écriture.

15 - Calkou gh................ Terre de cuivre (minerai).

Calkou rimhma............. Limaille de cuivre.

Calkou petala............ Feuilles de cuivre.

CalkoV kekaumenoV.......... Cuivre calciné (oxydé).

IoV calkou............... Rouille de cuivre.

20 - OreicalkoV.............. Orichalque.

SidhroV ................. Fer.  — AllwV, autre signe.

Sidhrou gh................ Terre de fer (minerai).

Sidhrou rimhma............. Limaille de fer.

Sidhrou petala............ Feuille de fer.

25 - Sidhrou ioV................ Rouille de fer.

MoliboV [sic].............. Plomb,

Planche I, deuxième colonne, à droite.

HlioV............ Soleil, or.

Selhnh arguroV............ Lune, argent.

KronoV jainwn moliboV....... Saturne brillant, plomb.

ZeuV jaeqwn hlektroV........ Jupiter resplendissant, électrum.

5 - ArhV puroeiV sidhroV....... Mars enflammé, fer.

Ajrodith jwsjoroV calkoV....... Vénus lumineuse, cuivre.

ErmhV stilbwn kassithroV..... Mercure brillant, étaîn.

La suite forme le commencement du verso de la feuille 6 dans le manuscrit ; elle a été ajoutée par le graveur sur la planche I, après les noms des planètes, lesquels sont effectivement à droite du recto de la feuille 6 dans le manuscrit.

10 - Molibdou gh............... Terre de plomb (minerai).

MolibdocalkoV............. Molibdochalque.

Molibdou rimhna............ Limaille de plomb.

MolibdoV kekaumenoV........ Plomb calciné.

KassithroV (sic)............ Étain. — Allo, autre signe

15 - Kassithrou gh............. Terre d'étain (minerai).

Kassithrou rinhma.......... Limaille d'étain.

Kassithrou petala.......... Feuilles d'étain.

KassithroV kekaumenoV....... Etain calciné.

YdrarguroV................ Mercure

20 - Nejelh.................. Brouillard (vapeur condensée).

Leukhn pagesan............ Concrétion (coagulum) blanche.

Xanqhn pagaisan............ Concrétion jaune.

Liqarguron............... Lîtharge.

Qeion apuron.............. Soufre apyre, n'ayant pas subi l'action du feu.

25 - Qeion, qeia............... Soufre. — Matières sulfureuses.

Qeion aqikton.............. Soufre natif.

Ajroselhnon.............. Sélénite.

FIGURE V
(planche II - gauche - droite)
Première colonne, à gauche. planche II

La colonne gauche de la planche II renferme les signes du folio 7 recto du manuscrit, et la colonne droite la fin du folio 6 verso.

KalkanqoV............ Couperose.

KalkithV............ Minerai pyriteux de cuivre.

Aiqoi............ Pierres.

Eludrion............ Chélidoine.

5 - Qalassia udata............ Eaux marines.

Ombria............ Eaux pluviales.

Udwr............ Eau.

Hmerai............ Jours — 2e signe ancien

NukteV............ Nuits.— Wrai..............heures.

10 - Hmeronucqhmera............. 1 jour et 1 nuit.

Petala............. Feuilles.

Klaudianon............. Claudianon (alliage)—2e signe plus moderne.

KinabariV............. Cinabre.

KrokoV............. Safran.

15 - Wcra............. Ochre.

Arsenikon............. Arsenic — autre signe ancien.

Sirikon (sic)............. Couleur rouge particulière — 2e signe plus moderne.

Agcousa............. Orcanette. — 2e signe plus mod. — autre signe ancien: ladikinh

de Laodicée.
Sandarach............. Sandaraque (autre signe ancien)

20 - Misu............. Misy (couperose jaune)

Swri [sic]............. Sori (corps analogue) - xanqon, jaune; signe d'écriture plus moderne

LacaV............. Laccha, sorte d'orcanette

Yimuqion............. Céruse

Leuka............. Les blancs - Xanqon, jaune ; signe ancien

25 - OjqalmoV............. Oeil

Wa............. Les oeufs

Ostracon wwn............. Coquille des oeufs - répété avec autre signe plus moderne

Kuanon............. Bleu

YeloV............. Verre - autre signe plus moderne

30 - WbruzwsiV............. Epreuve des métaux (coupellation) - autre signe plus moderne

Ladwn............. Ayant pris

Sthmh [sic]............. Antimoine

Deuxième colonne, à droite. planche II

OinoV amehneoV............. Vin doux

Rajaninon elai............. Huile de raifort

Kikinon elaion............. Huile de ricin

Nitron .......... Natron

5 - Stupthria scith............. Alun en lamelles

Stupthria stroggulh............. Alun arrondi

10 - PurithV............. Pyrite

Kadmia............. Cadmie

Magnhsia............. Magnésie

15 - AlaV............. Sel.

AlaV koinon............. Sel commun.

amoniakon [sic]............. Sel ammoniac.

25 - TitanoV............. Chaux, plâtre.

AsbestoV............. Chaux vive — 2e signe ancien.

SinwpiV pontikh............. Rubrique du Pont—2e signe ancien.

FIGURE VI
(planche III)
Folio 7, verso. — Planche III.

PotamoV................. Fleuve. — zanqon, jaune — signe plus mod.

OzoV.................. Vinaigre.

Shyon................... Faites fermenter.

Botarion................ Botarion (vase de digestion ?)

5 - Bolbita.................. Fumier, fiente — signe plus moderne.

Botanh.................. Plante.

Aiqalh ouranou............ Vapeur céleste.

Kwnh.................... Creuset.

LwpaV kuqra.............. Matras de terre cuite.

Knikanqon (sic) ............ Fleur de cnécos ou carthame.

10 - KwmariV............... Sélénite ou talc.

Gh...................... Terre.

Aiqalai................. Vapeurs sublimées, fumées.

AriqmoV.............. Nombre — répété avec signe plus moderne,

litra, livre (poids) asbestoV, chaux vive tribh, broyez.} ........... signes plus mod.

15 - Kwlh................... Bile.

KuloV.................. Suc.

Sunqema olon............. Formule complète.

Onomata twn jilosojwn thV qeiaV episthmhV kai tecnhV.
Noms des Philosophes de la Science et de l'Art divins.

MwshV........ Moise. -----------  Maria.......... Marie.

20 - DhmokritoV.... Démocrite. ----------- PetasioV........ Pétasius.

SunesioV ....... Synésius. ----------- ErmhV ......... Hermès.

PaushriV....... Pauséris. ----------- Qeosebeia...... Théosébie.

PhbicioV....... Pébichius. ----------- Agaqodaimwn. ... Agathodémon.

XenokrathV...... Xénocrate. ----------- QeojiloV...... Théophile.

25 - AjrikanoV..... Africanus ----------- HsidwroV....... Isidore.

LoukaV........ Lucas. ----------- QalhV (sic). .... Thalès.

DiogenhV........ Diogène. ----------- HrakleitoV..... Heraclite.

IppasoV...... Hippasus. ----------- ZwsimoV........ Zosime.

StejanoV........ Stephanus. ----------- JilaretoV....... Philarète.

KimhV.......... Chimès. ----------- Ioulianh....... Juliana.

KristianoV...... Le Chrétien. ----------- SergioV. ..... Sergius.

Cette dernière liste a un intérêt historique, plutôt que technique. Son commentaire se trouve dans l'ouvrage sur les Origines de l'Alchimie, cité plus haut, p. 128 et suivantes.


 
FIGURE VI
(planche IV)
Planche IV, feuille 16 du manuscrit, verso.

Vois ces signes et comprend-les bien : Interprétation des signes de l'art sacré et du livre sur la matière de l'or

Au commencement : or — limaille d'or — argent.

Mercure — feuilles d'or — or calciné ou fondu.

5 - Soudure d'or — mélange ou alliage d'or.

Terre ou minerai d'argent — soudure d'or et d'argent — argent

calciné ou fondu — cuivre de Chypre — terre de cuivre.

Limaille de cuivre — feuille de cuivre.

10 - Cuivre calciné — rouille de cuivre — orichalque (bronze et alliages analogues).

Cuivre — étain (quatre signes) — plomb.

Saturne brillant —molibdochalque (alliage de cuivre et de plomb) — terre ou minerai de plomb.

Limaille de plomb — plomb calciné.

Autre signe de l'étain — terre ou minerai d'étaîn — limaille

d'étain --feuille d'étain — étain

15 - calciné — brouillard ou vapeur condensée — litharge

concrétion blanche — vapeur concrétée jaune.

Litharge — soufre apyre, n'ayant pas subi l'action du feu.

matières sulfureuses — soufre

natif — sélénite — vin d'Amîna.

Huile de raifort — huile de ricin — natron (deux signes).

20 - Alun en lamelles — (alun) arrondi — pyrite.

Cadmie — magnésie — sel — sel

commun—sel ammoniac (en abrégé) — chaux (deux signes), chaux vive.

Vermillon du Pont — autre signe — couperose.

25 - Chalcite (minerai pyritsux de cuivre) — pierres (en abrégé) — Chélîdoine.

Eaux marines — eaux de pluie — eau

Jours — nuits — heures — un jour et une nuit.
 
 

FIGURE VII
(planche V)
Planche V, feuille 17 dn manuscrit, recto.

Fer — minerai de fer — limaille de fer.

Feuille de fer — rouille de fer.

Chalque (poids et monnaie) — mer — neuve — noir.

Air et astérite (pierre précieuse) — feuille de noyer.

5 - Drachme — poignée (mesure) — mercure (deux signes qui précèdent le mot).

Terre de Cimoler et suc de figuier (sans signe) — feuilles — arbouse.

Sandaraque et arsenic — sandaraque (au-dessus de la ligne) —chaux — litharge.

Mine (poids) — safran — œuf — coucher du soleil — urine.

Soufre— vinaigre — scrupule (fraction de l'once) — levain.

Sélénite — stimmi (antimoine) de Coptos mélangé.

10 - Soufre apyre commun — le plomb a quatre signes.

Puis vient une ligne de signes se rapportant au plomb, à Jupiter, deux signes (électrum), à l'étain, trois signes.

Hermès en a trois autres (trois signes) — l'or est tel — le cuivre.

Le soufre natif et le soufre brûlé par le feu (fondu ?) et Saturne, c'est-à-dire le plomb, s'écoulant de lui-même (cette ligne n'a pas de signe spécial).

15 - L'eau de plomb et la vapeur condensée blanche qui se dit mercure.

Saturne brillant — Jupiter resplendissant — électrum.

Mars enflammé (deux signes) — Vénus lumineuse.

Mercure étincelant; étaîn (pas de signe) — claudianon — cinabre.

20 - Safran — ochre — arsenic (autre signe double).

Sandaraque — séricon (soie ? ou couleur rouge ?) — orcanette.

Sandaraque de Laodicée. — autre signe — misy — sory.

Laccha — céruse — molibdochalque.

Les blancs — œil — les œufs — coquille d'œuf.

Bleu — verre — coupellation — ayant pris.

Antimoine — fleuve — vinaigre — ferment ou septique (?).

25 - Botarion (vase à digestion) — fumier —plante —vapeur (céleste — le signe est à la page suivante).
 
 

FIGURE VIII
(planche VI)
Planche VI, feuille 17 da manuscrit, verso.

Ciel — creuset —matras de terre cuite — fleur jaune du cnécos
(plante assimilée parfois au carthame) — cnécos (sans signe).

Sélénite ou talc — terre —vapeurs sublimées.

Nombre — bile —suc — or — cuivre (deux signes).

Plomb — merc.ure d'&rsenic.

5 - Vinaigre (deux signes) — (vinaigre) piquant — eau de pluie —eau de mer.

Séricon (pigment rouge) — cuivre (répété deux fois —deux signes).

Mposirîs (1) : c'est le signe de l'eau précédent, avec un p ; ou peut-être le même signe que l'or à la ligne 19 — le noir de myrrhe — ferrugineux.

Autre liste — stylet — écris — mer sacrée.

Ensemble — encensoir ou parfum — papier — sacré — mystère.

10 - Signe caractéristique — ange — démon — rouille de l'or — rouille de l'argent — rouille de cuivre.

Électrum —corail — discours (ou rapport) — vinaigre — litharge.

Cinabre — herbes— fabrication.

Livre (poids) — mines (poids) — eau — un peu — commun.

15 - Ou bien — demi — coquille — mercure.

Mines (poids) — sérier — commun — ensemble (deux signes).

Arsenic (deux signes) — feuille — sacré — apyre;

Composition — sec— pulvérisez — divisez en lamelles.

Vapeurs, fumées —or — plante — limaille.

20 - Autre liste — raclure — fer — camphre — arèn (mâle, ou arsenic ?, ou Mars ? ?).

Ensemble — cyclamen — porc (ou utérus ?) — semences.

Argenté — sel — encens — pulvérisez.

Zizi nazé (gingembre ?) deux fois répété avec signes — mastic — partie supérieure de la tête ? ou rassemblement ?

Cœur — foie — estomac — signe

25 - Larynx — aloès — lunule ou sélénite — safran.

Poivre — arsenic — pyrèthre — Aromate ?

Pulvérisez.

(1) Mp estJci pour B.

FIGURE IX
(planche VII)
Planche VII, folio 18 du manuscrit, recto

Roquette (eruca) — fortement— antidote — plante.

Natron — homme — fils — comme — si — il est (deux signes).

De ou de la part — sur — triturez — couperose.

Cathmie ou cadmie —• grand — magnésie — oiseau — ortie.

5 - Eau—encens — fleur •— plomb (signe double).

Cuivre — écailles ou écorces — pétasite (plante) — blanc.

Amas de terre — frisson ou arcane fleuve — bain.

Pomme — sec — il dit — nard — racine.

Yeux — arrondi — long — or

10 - Asemos — soufre — terre — ciel — temps.

Terrestre — natron — dans le — et — car — et car.

Séricon — fruit de myrte — lune — polype (ou fougère).

Scammonée — marrubium (?) — agaric.

Coloquinte — fleur de thym — amome — galbanum.

15 - Myrrhe —Ladanum (gomme aromatique) —-amidon (farine).

Clou de girofle— musc — noix muscade.

Ambre — safran — acacia — galanga.

Momion (bitume) — cardame — huile — axonge.

Vin — décoction — opoponax.

20 - Lis — rue des bois — corne?— soie ou pîgment'rouge.

Arcos, plante? (1) —valériane — stachys— véronique.

Meum (ombelîifère) — coagulum, lait caillé — une fois — pèche (?).

Jusquiaœe — pavot— semence de lune.

Camphre — concombre — feuille.

25 - Air — fruit — tapis, couche — chaux.

Sucre — farine — ricin — manne (le signe est à la page suivante).

(1) Voir SALMASSUS, de Homonymis | RIDE, Matière médicale, livre IV,chap.
Hyles latricae, p. 52, a, C. — Diosco- | CIV et CV
 
 

FIGURE X
(planche VIII)


Planche VIII, folio du manuscrit, verso.

(En haut et hors ligne) pulvérisez — vapeurs condensées — océan (ou le bleu ?). — le pompholix ? (signe seul) — santal — rhubarbe — aïoès.

Miel rosat— sumac— avoine.

Grande centaurée — serpentaire — pierre— hématite (deux fois, sans signe).

5 - Myrte— autre liste (les signes précèdent ici les mots)—le plomb, de Saturne — l'étain — le fer.

L'or — le cuivre — le mercure — l'argent.

(Puis les mots précèdent de nouveau les signes) — soufre—natron — partiel — vert —.vers.

Mercure — demi — eau — soufre.

10 - Suc (des plantes) — divisez (ou parties) — faites fondre — livre  — pyrite.

Couperose — livre — quatrième ou quart (d'once ?) — le cyathe (mesure de poids).

Scrupules (poids) — cuillerée (mesure) —obole— chême (mesure de capacité).

Demi-obole — trîblios ou cotyle (mesure de capacité) — deux oboles — chénice (mesure) — trois oboles — le carat (tiers d'bole) — quart d'obole — l'hoique (poids) — la drachme.

15 -  Cuillerée (mesure) — le setier — le chalqne(monnaie)—la cotyle.

Le statère — le denier — les chalques (mesure),

La fève (mesure) — chalcite ou calamine — le chaud — cathmie (pour cadmie).

Le premier jour du mois (?) — ensemble — la bile — le sel.

Le suc (des viandes)-— couperose (misy) — partie — calciné.

20 - Céruse — semence — litharge — antimoine.

Ronde — pyrite — arsenicaux.

Fer — sandaraque — écorce ou écaille — argent.

Couperose — cœur — des longues (?) — complet.

Emeri— gingembre? selon d'autres myrrhe —vénérable— autour.

25 - Brasier — vie heureuse — polype ou fougère.

Volatil —• oiseaux (œufs d') — oison — champignon.

Porcin — désirable — sec.
 

Quelques mots, en finissant, sur la date à laquelle remontent les signes que nous venons de reproduire. Les signes des planètes figurent déjà dans les papyrus astronomiques du Louvre, qui remontent au temps des Antonins ; ainsi que dans ceux de Leide, un peu plus récents. Dans ces derniers, ils sont en outre appliqués à l'or

(Le Soleil (et l'or) sont parfois désignés par un cercle avec un point central , surtout chez les astronomes ; l'électrum et Jupiter de même (fig. 7, 1. 13). Ce signe représente aussi l'œuf (fig. 7, 1. 26), l'œil (fig. 9, 1. 9), le cîel, tout objet rond (fig. 9, 1. 9), tel qu'une variété d'alun, par exemple; mais il est généralement affecté au cinabre, îngrédient fondamental de l'œuf philosophique, dans nos manuscrits (fig. 4, 1. 13 ; fig. 8, 1. 13),

à l'argent et à des noms de plantes et de minéraux, comme dans nos manuscrits. Certains autres signes, celui de l'eau par exemple, sont des hiéroglyphes. Le nom d'Osîris (Pl. VI, 1. 7) était employé, d'après Stéphanus (Origines de l'Alchimie, p. 32), pour désigner le plomb et le soufre (même signe pour ces deux corps, Pl. V, 1. 11) chez les Egyptiens ; dans notre planche VI, ce signe rappelle aussi un signe spécial de l'or, situé plus bas (Pl. VI, 1. 19). Les signes de matière médicale sont plus modernes que ceux des métaux et des planètes. Je ne les ai pas trouvés, par exemple, dans les pages reproduites par Lambecius (Comm. de Biblioth. Cœs., Liv. II, p. 135 et suivantes) et par Montfaucon (Paléographie grecque, p. 202), d'après un manuscrit célèbre de Dioscoride, écrit vers la fin du Ve siècle pour Juliana Anicia, fille d'Olybrius, l'un des derniers empereurs d'Occident (LAMBECIUS, p. 222 ; MONTFAUCON, p. 204. Le nom même de Juliana figure dans la liste du ms. de Saint-Marc, Pl. III, avant-dernîère ligne, p. 110 du présent Volume). En raison de l'importance de ces signes, pour la lecture des manuscrits alchimiques et médicaux, j'ai cru utile de faire un petit lexique des mots contenus dans les tableaux précédents, avec indication de la planche et de la ligne correspondante : les mots ont été conservés, pour plus de sincérité, tels qu'ils existent dans le Manuscrit, sans en corriger les fautes et sans les ramener soit à leur forme régulière, soit au nominatif.

[Note : suit le lexique des notations alchimiques, non repris ici, puisqu'il suffit au lecteur par le biais des liens établis entre la sous-section IV et III, ou de l'outil rechercher, de pouvoir retrouver le terme qu'il veut trouver - ]

suite en partie V